> MEDIAS > NOTRE ACTUALITE
Nos news

XXM : l'archi bio, mai-juin 2011, p. 292, IDEAT

Interview publiée dans IDEAT 100% Green 100% Design

Dans ce SPECIAL GREEN, Sebastien Maniglier de l'agence xxm architectures parle de l'architecture biologique...

1. Qu'est-ce qui différencie la démarche d'architecture biologique des pratiques en éco-conception ?

Les démarches écologiques placent l'environnement au centre des enjeux, il s'agit de protéger l'environnement. On parle alors de matériaux recyclables, d'énergie grise, d'empreinte carbone. Ces enjeux sont importants mais ne suffisent pas. Les démarches biologiques placent la santé au centre des enjeux : les questions de toxicité par exemple apparaissent au premier niveau des critères de choix.

2. Les deux démarches sont-elles antinomiques ?

Les deux approches se complètent selon un principe très simple : tout ce qui respecte le vivant, tout ce qui est bon pour la santé est par conséquent compatible avec la protection de l'environnement. L'inverse n'est pas forcement vrai. L'architecture écologique est une étape qui mène à l'approche biologique qui va occasionner la prise en compte des facteurs qui agissent sur la santé et qui sont produits par le bâtiment et son environnement. L'architecture biologique induit une méthodologie d'analyse et une approche de la construction qui permet de traiter de manière technique la question du bien être.

3. Quelle est l'origine de l'architecture biologique ?

L'architecture biologique s'appuie sur la culture de la biodynamie telle que développée par Steiner et bien connue du monde de l'agriculture biologique. La Biologie de l'Habitat (r) est développée par le BET Bio Espace depuis plus de 20 ans. L'ouvrage de référence est Médecin des murs écrit par Rémi Florian, dont la première édition est parue il y a 15 ans.

La connaissance technique de la relation entre architecture et santé a été reprise par d'autres personnes comme Drs Suzanne et Pierre Déoux qui proposent une démarche « Habitat (r) Qualité Santé ».

4. Vous êtes un pionnier en France dans ce secteur ? les autres acteurs dans ce domaines

La Biologie de l'Habitat (r) est en plein développement car elle correspond aux attentes de Maîtres d'Ouvrages professionnels soucieux de développer une pratique du développement durable opérationnelle et pragmatique pour leur entreprise, ou de particuliers attachés à vivre dans une maison saine.

Pratiquée depuis longtemps mais plutôt en milieu rural et principalement pour des maisons individuelles, xxm architectures apporte de nouveaux terrains comme des enseignes commerciales biologiques telles que Mlle Bio ou NATURALIA.

xxm architectures fait donc parti d'un noyau dur investi dans la recherche et le développement de la Biologie de l'Habitat (r) en région Ile de France. La Biologie de l'Habitat (r) nécessite un accompagnement par un Assistant à Maîtrise d'Ouvrage environnement diplômé en BDH. Une seule entreprise en Ile de France est formée pour cette prestation, il s'agit d'Atout Eco représentée par Corinne Bullat.

5. Quel est celui de vos projets qui illustre le mieux votre engagement ?

Aujourd'hui le projet qui illustre le mieux notre engagement, et celui de la Maîtrise d'Ouvrage, est le projet pilote en cours de réalisation pour l'enseigne NATURALIA à St Cloud. Après trois ans de développement de pratiques en éco-construction, NATURALIA a franchi le pas en signant la première opération de labellisation en Construction Biologique ® pour un commerce. Le label impose d'appliquer la démarche de manière complète et impose des objectifs santé et énergétiques très efficients. Par exemple l'objectif énergétique minimum est BBC (bâtiment basse consommation). Cette opération étant la première du genre, elle occasionne un investissement très lourd en développement pour l'agence d'architecture et l'AMO Environnement.

6. Concrètement, quels sont les grands principes qui dictent la démarche biologique ? exemples et détails

Le principe de la Biologie de l'Habitat ® repose sur une approche exhaustive des quatre éléments (eau – air – terre – feu), de l'analyse jusqu'au choix des matériaux, en passant par la conception des flux techniques et cela sur les trois plans suivants : matière / énergie ; biologie ; psychologie.

Par exemple,

Pour l'élément feu : l'analyse pose notamment la question de l'ensoleillement, mais aussi des pollutions ondulatoires (champs électro-magnétiques, etc). Lors du choix des matériaux, ceux ci seront soumis à un contrôle de radioactivité. Et l'installation électrique sera conçue et mise en œuvre pour être biocompatible.

Pour l'élément air : l'analyse environnementale pose la question de la qualité de l'air et occasionne des relevé (CO, COV, ionisation de l'air). En fonction des résultats de l'analyse, des choix techniques de ventilation sont faits de manière circonstanciée au diagnostic, et des matériaux seront sélectionnés pour correspondre aux exigences de la qualité recherchée.

Une devanture NATURALIA sera exclusivement composée de bois : structure en pan de bois, isolant en liège, panneaux à particules exempt de COV. Le joint silicone sera lui-même écologique. Ainsi la devanture constitue un ouvrage respirant et transpirant, participant à la régulation naturelle de l'hygrothermie, avec un changement de phase participant au confort thermique du lieu. Les matériaux sont naturels, cyclables, aucun produit polluant pour la qualité de l'air intérieur n'est présent dans cet ouvrage.

Dans d'autres cas, nous pourrons intégrer un mur végétalisé comme cela a été le cas à Fontainebleau, en plein site protégé. Cette réalisation participe à réimplanter le végétal en ville, en plus de l'effort fait en faveur de la biodiversité par la prise en compte du biotop local, l'ouvrage participe à l'isolation de la façade.

7. Les préoccupations de santé sont au coeur de vos projets ? exemples

Les études concernant la sécurité sanitaire de l'environnement mettent à jour les pathologies conséquentes à la déficience de la qualité d'ambiance intérieure de nos architectures. Bien sûr l'espérance de vie augmente globalement, mais des pathologies telles que l'asthme chez les enfants explosent. Notre habitat cumul les tares : Habitat thermos, manque de ventilation, utilisation de matériaux toxiques (émission de COV, radio-activité, etc).

Pour traiter efficacement les questions de santé, cela commence à l'analyse :

L'approche écologique efficiente produit une connaissance bioclimatique. De même une approche biologique fait l'objet d'une analyse biotique qui s'intéresse aux données du site qui ont un effet sur la santé afin de les traiter dans la conception :

Analyse de la structure et de la composition du sous-sol

analyse géologique, entre autres :

- Le repérage des failles géologiques

- La contamination des sols

Analyse des qualités d'ambiances

Entre autres :

-> Relevés et analyse de la radioactivité naturelle et artificielle

-> Relevés et analyse des bruits ambiants

-> Relevés et analyse de la qualité de l'air

-> Relevés et analyse des champs électromagnétiques naturels et artificiels

-> Relevés et analyse des Radiofréquences et Hyper Fréquences

8. Dans quelle mesure cette relation à la santé modifie-t-elle la conception d'un bâtiment ?

L'ensemble des données produites dans l'analyse environnementale (biotique et bioclimatique) permet d'instruire le positionnement du bâtiment, l'adaptation de l'implantation du programme au lieu puis les choix techniques permettant de traiter les éléments repérés en phase diagnostic.

Par exemple, pour un site qui émet naturellement beaucoup de radon, nous éviterons de positionner la maison au niveau de failles géologiques qui favorisent davantage les remontées de ce gaz radioactif qui constitue la deuxième cause de mortalité par cancer du poumon après la cigarette… Puis la ventilation sera traitée de manière adaptée : plutôt que de créer une dépression par aspiration de l'air qui aurait pour effet d'augmenter le flux de radon, la maison sera mis en surpression.

9. Vous associez également la psychologie à la préoccupation environnementale ?

L'architecture produit du sens. Elle agit sur le fonctionnement biologique de l'individu mais également sur son état psychique. L'OMS décrit la santé comme un état de complet bien-être physique, mental et social, qui ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité. La dimension symbolique, l'attention ou la générosité qu'elle témoigne aux habitants participe à un bien être global. Cette dimension constitue une motivation pour les chefs d'entreprise qui voient au travers de cette démarche qualité un moyen d'améliorer les conditions de travail et par conséquent, la production.

10. Le terme « bio » utilisé comme un label n'est-il pas selon vous aujourd'hui galvaudé ? des exemples

Le terme « biologique » est celui qui décrit le mieux, au sens littéral, la démarche globale induite par le label Contruction Biologique ® : il s'agit bien de se rapprocher au maximum du vivant, y compris dans la compréhension de son fonctionnement. D'autres démarches d'ailleurs intègrent cette notion comme le bio mimétisme ou la démarche cradle to cradle qui nous enseigne le point suivant :

Dans une démarche écologique l'utilisation de matériaux recyclables apparaît comme vertueuse. Or cette approche du « mieux faire » n'empreinte pas le chemin du « bien faire ». Mieux faire n'est pas suffisant et parfois peut s'avérer pire que de ne rien faire :

"Le fait qu'un matériau soit recyclé ne le rend pas écologiquement bénin, spécialement si il n'a pas été fabriqué pour l'être. Adopter à l'aveugle des approches environnementales superficielles sans en comprendre pleinement les effets n'apporte pas de meilleure réponse - et peu même se révéler pire - que de ne rien faire", p. 85 chapitre "Pourquoi être moins mauvais n'est-il pas bon ?" (1)

La recyclabilité repousse l'échéance de la mise à la décharge d'un produit, elle ne modifie pas la linéarité du cycle de vie du produit qui est conçu comme un futur déchet non revalorisé. Une démarche biologique s'attache à utiliser des matériaux cyclables

11. Vous êtes plutôt un architecte révolté ou un éternel optimiste ? pourquoi

Je suis un architecte concret et pragmatique. Pourquoi faire mal avec un soucis éthique lorsqu'on peut faire bien avec un soucis de qualité ? Aujourd'hui les solutions architecturales existent. Évidemment faire bien oblige à ne pas prendre le chemin le plus court. Mais il est très important de placer le débat sur le terrain de la qualité architecturale et du bénéfice que l'on peut en tirer. Aujourd'hui il y a une nécessité à passer des discours sur le développement durable à une pratique efficiente qui produit des résultats sociaux, économiques et environnementaux mesurables. Les entreprises comme les particuliers sont en demande de solutions réelles. La Biologie de l'Habitat participe à atteindre ce type d'aspirations.

12. Vos projets en cours ou à venir ?

Aujourd'hui nous travaillons sur trois projets pilotes :

- l'opération de labellisation en Construction Biologique pour NATURALIA

- sur l'extension verticale de l'atelier du menuisier AMIBOIS : sur cette opération la maîtrise d'ouvrage elle même impliquée professionnellement dans la démarche biologique nous donne carte blanche pour pousser le plus loin possible la démarche qui se rapproche ici des principes de la permaculture : les déchets d'activités (sciure / copeaux) sont utilisés comme matière première pour la construction par la réalisation de mortiers organiques de type copeaux / chaux ou d'isolation. L'intégration de toilettes sèches permettra d'économiser l'eau et de continuer à utiliser les copeaux à bon escient…

- le franchiseur du reseau de fabrication et de commercialisation d'enseignes et de support de communication SIGNARAMA souhaitant engager la marque dans une demarche de développement durable opérationnelle nous a confié la mission de travailler sur le cahier des charges des points de vente. Nous nous sommes engagés sur un projet pilote avec le franchisé du futur magasin de la rue Hermel à Paris dans la demarche biologique. Le projet d'architecture créé des synergies avec des questions stratégiques liées au développement de l'entreprise. Il est intéressant de noter que ce type de demarche n'est pas réservée àdes grands groupes ou des particuliers fortunés, l'élément moteur qui permet la réussite et l'efficience de ce type de demarche est bien l'engagement de la Maitrise d'Ouvrage. Même si tout cela est dans l'air du temps, la dimension volontariste reste primordiale.

Le 28 Mars 2014, NATURALIA annonce par communiqué de Presse la labelisation Construction Biologique du magasin de Saint Cloud, une première en France. Télécharger le communiqué de presse.

#architecturebiologique #naturalia #ecoconception #architecturecommerciale

Nous suivre sur FB
Notre actu média
Notre espace conseils

© 2017 xxm architectures. 

Nous suivre
  • Facebook Basic Square
  • LinkedIn App Icône
  • Pinterest Social Icon
  • Instagram Classic
  • YouTube classique
  • Twitter App Icône
Nos thèmes d'actualité
Pas encore de mots-clés.
Nous contacter

xxm architectures

2 rue Paul DELMET, 75015, PARIS

Sébastien MANIGLIER, arch. DPLG 

Email_s.maniglier@xxm-architectures.com  

Tel_ 06 32 42 12 76

 

xxm architectures est une SARL D'ARCHITECTURE inscrite au Tableau National du Conseil de l'Ordre des Architectes sous le numéro S12556